Qu’est-ce qu’un défibrillateur ?

Un défibrillateur automatisé externe (DAE) est un appareil pouvant émettre des électrochocs au cœur lorsqu’une personne est victime d'un arrêt cardio-respiratoire. L'appareil analyse le rythme cardiaque de la personne et détermine automatiquement s'il est nécessaire de délivrer un choc.

Des instructions vocales renseignent l'utilisateur sur les différentes étapes à suivre dans le processus de réanimation jusqu'à la prise en charge de la victime par l'équipe de secours professionnelle.

 

Comment fonctionne un défibrillateur automatisé externe ?

Deux électrodes, connectées au défibrillateur, sont placées sur le thorax du patient. L'appareil analyse le rythme cardiaque de la personne et détermine automatiquement s'il est nécessaire de délivrer un choc.

Des instructions vocales renseignent l'utilisateur sur les différentes étapes à suivre dans le processus de réanimation jusqu'à la prise en charge de la victime par l'équipe de secours professionnelle.

 

Pourquoi avoir un défibrillateur ?

Le défibrillateur sauve des vies.

Quand une personne est victime d'un arrêt cardio-respiratoire, le rythme régulier du cœur devient chaotique. Il est alors indispensable qu'il puisse rapidement recevoir un choc électrique afin de rétablir un rythme cardiaque normal.

Chaque minute sans battement du cœur diminue les chances de survie de 10%.

 

Qu’est-ce qu’un arrêt cardio-respiratoire ?

L’arrêt cardio-respiratoire est une urgence vitale.

Les battements cardiaques se désynchronisent, ce qui engendre une incapacité du cœur à assurer son rôle de pompe avec une interruption immédiate et brutale de la circulation sanguine vers le cerveau et le reste du corps.

Il s’accompagne :

  • d'une perte de connaissance immédiate
  • d’un arrêt respiratoire, ou d'une respiration lente, bruyante et anarchique
  • d'une surpression de l'apport de sang oxygéné à tous les organes

Sans prise en charge immédiate, il peut aboutir au décès de la victime.

 

Est-ce qu’un arrêt cardio-respiratoire est la même chose qu’une crise cardiaque ?

Non.

Les deux concernent le cœur mais sont des problèmes différents.

L’arrêt cardio-respiratoire est un problème électrique alors que la crise cardiaque est un problème de "tuyauterie".

Parfois une crise cardiaque, qui peut ne pas être fatale en soi, peut déclencher un arrêt cardio-respiratoire.

Qui peut être victime d’un arrêt cardio-respiratoire ?

Tout le monde, n’importe où, à n’importe quel moment, et sans aucun signe annonciateur.

 

Quel est le traitement recommandé en cas d’arrêt cardio-respiratoire ?

La défibrillation est la seule thérapie qui permet de rétablir un rythme cardiaque normal.

L'utilisation du défibrillateur seul ne suffit pas, il doit toujours être accompagné d’un massage cardiaque.

 

Pourquoi faut-il prodiguer un massage cardiaque ?

Le massage cardiaque permet de palier l'incapacité du cœur à assurer son rôle de pompe et ainsi maintenir la circulation sanguine vers le cerveau et le reste du corps.

La défibrillation, elle, rétabli le rythme cardiaque en délivrant un choc électrique.

 

Combien de temps ai-je face à quelqu’un en arrêt cardio-respiratoire ?

Seulement quelques minutes.

Après 3 à 4 minutes sans oxygène le cerveau subit des lésions irréversibles.

Après 10 minutes sans aucune prise en charge de la victime, les chances de survie sont minimes.

Ai-je le droit d’utiliser un défibrillateur ?

Oui, toute personne est autorisée à utiliser un défibrillateur automatisé externe.

L'art. 128 du Code pénal ne permet pas de déduire une responsabilité quant au succès médical d'une tentative d'intervention. Il ne punit que la passivité.

 

Est-ce qu’une personne peut faire une erreur en utilisant un défibrillateur ?

Non.

Les instructions vocales du défibrillateur guident l’utilisateur étape par étape. De plus, l’appareil a été spécialement conçu pour que l’utilisateur ne puisse pas délivrer de choc à quelqu’un qui ne le nécessite pas.

Quelle est la différence entre un défibrillateur externe semi-automatique et automatique ?

Dans la famille des défibrillateurs automatiques externes, il existe 2 types d'appareils. Les automatiques et les semi-automatiques.

Dans les deux cas, l’appareil analyse l’activité électrique du cœur et décide si un choc doit être délivré.

Pour le défibrillateur "automatique" : l’appareil demande à l’utilisateur de s’écarter de la victime et délivre automatiquement le choc

Pour le défibrillateur "semi-automatique" : l’appareil demande à l’utilisateur de s’écarter de la victime et d’appuyer sur le bouton choc clignotant.

Il n’y a pas de risque de mauvaise utilisation car l’appareil ne délivre un choc que s’il est nécessaire.

Comment m'assurer que mon défibrillateur est en état de marche ?

De manière autonome, le défibrillateur effectue régulièrement des tests automatiques pour s’assurer que l’appareil est toujours opérationnel.

Il vous suffit simplement de vérifier périodiquement que le défibrillateur clignote bien en vert (selon les modèles) ce qui indique son parfait état de fonctionnement.

S'il détecte la moindre anomalie, l’appareil émettra un fort signal sonore de manière répétée et un voyant rouge clignotera (selon les modèles) pour indiquer que l’appareil nécessite un entretien.

Vous devrez néanmoins vous assurer de la date de péremption de vos électrodes et de la batterie.

 

Quand dois-je changer de batterie et d'électrodes ?

Après chaque utilisation de l'appareil.

A échéance de la date de péremption de votre batterie et de vos électrodes (durée variable selon les modèles, entre 2 et 7 ans).

 

Un défibrillateur peut-il également être utilisé sur un enfant ?

Oui.

On entend par enfant, une personne de moins de 25 kg ou âgée de 1 à 8 ans.